• ban1.jpg
  • ban2.jpg
  • ban4.jpg


Le Réseau International des Cités de l'Education

Les structures internationales

Le « RICE » ne se développe pas uniquement en Belgique. De nombreux pays se sont engagés dans l’aventure. Ci-après figurent des projets qui sont menés dans diverses villes de France, d’Espagne, du Portugal, d’Italie…

 

Coimbra

pt small
Ville
: Coimbra (Portugal)
Ecole  / implantation
Ecoles maternelles de la Ville
Référentes : Graciete Franco-Borges, Maria da Luz Vale-Dias et Piedade Vaz-Rebelo - Université de Coimbra

Après l’adaptation des fascicules de langage pour la langue portugaise et la mise au point des tests de langage, le projet-pilote « Polo le Lapin » a été lancé dans deux écoles maternelles de la Municipalité de Coimbra, écoles fréquentées par des enfants de familles d’un milieu socio-économiquement faible. Dr. Jorge Alves (responsable de l’éducation à la municipalité) est le responsable politique du projet. Les professeurs G. Franco-Borges, M. L. Vale-Dias et P. Vaz-Rebelo sont les responsables scientifiques ; elles reçoivent le soutien de leur Direction (Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education de l’Université de Coimbra), notamment du Prof. L. Mordago. Les parents et les enseignants ont été initiés à l’utilisation des fascicules de langage « Polo le Lapin » ; à la fin de chaque mois, une réunion est organisée pour que les parents et les enseignants aient l’opportunité de réfléchir sur les activités partagées par l’école et la famille et aussi sur les besoins des enfants (modèle des douze besoins psychosociaux). Pour ce faire, le référentiel du programme d’éducation familiale créé par J.-P. Pourtois et H. Desmet (Université de Mons) a été utilisé. L’évaluation des gains de langage est envisagée dans une perspective longitudinale (groupe expérimental / groupe contrôle) jusqu’à la fin du 1er cycle d’études (9/10 ans). Les réunions sont enregistrées, ce qui permettra une analyse qualitative. D’autres variables seront évaluées chez les parents (groupe expérimental / groupe contrôle) : niveau de confiance interpersonnelle, croyance quant au développement de l’enfant, activités et plaisir dans l’interaction avec l’enfant, perception de leurs compétences et niveau de générativité.